Les abertzale interpellent François Fillon

19 06 2008

jpb.gif Les abertzale interpellent François Fillon

Les abertzale se réunissent pour réclamer la reconnaissance du Pays Basque lors de la visite de François Fillon

Les abertzale réservent un accueil pas très protocolaire à François Fillon. Le Premier ministre devrait venir, avant la fin du mois, officialiser le Contrat Territorial. Pour ce jour-là, un groupe d’abertzale de tendances diverses s’est formé pour appeler à un rassemblement, à 17 heures, devant la mairie de Bayonne. Son slogan: « Admettez que le Pays Basque existe ! »Le Contrat de Territoire, le fruit de la réflexion menée dans la démarche Pays Basque 2020, recevra la signature définitive de l’Etat sur terre basque. Cet acte symbolique devrait être réalisé par un membre du Gouvernement qui sera probablement le Premier ministre lui-même. Les abertzale ainsi réunis qualifient cet acte d’ »opération de propagande ».

Dans le fond, le texte signé ne reconnaît pas l’ »existence d’un peuple » ni celle d’une « identité nationale » qui attribue des droits, d’après les abertzale. C’est pourquoi, ils revendiquent un cadre institutionnel aux larges compétences, une autonomie.

Ils considèrent que Pays Basque 2020 est mené avec une bonne volonté. Néanmoins, les moyens qui en découlent, et qui sont réunis dans le contrat Territorial, sont « ridicules » dans le contexte économique et culturel actuel. Anita Lopepe, une des instigatrices de l’initiative, a comparé le budget consacré à la CABAB (près de 200 millions d’euros par an) et celui dédié à ce contrat spécifique (200 millions d’euros pour six ans).

« Des moyens insuffisants pour un territoire aussi dynamique que le Pays Basque, avec un noyau industriel puissant », rappelle-t-elle, faisant allusion à l’économie des provinces du sud. A. Lopepe et Mattin Etxepare ont relevé la nature stratégique de cette région au carrefour de l’Europe. Les deux intervenants dénoncent, également, que les « notables » basques instrumentalisent le Contrat de Territoire, « faisant croire qu’il est issu d’une démarche participative, mais ils excluent tout débat épineux sur l’aménagement du territoire.

Appel aux jeunes

Ces abertzale appellent particulièrement les jeunes à se mobiliser lors de la venue de ce membre du Gouvernement, parce qu’ils seront les acteurs de ce Pays Basque 2020. Parmi les signataires de cette initiative se trouvent des personnes qui ont participé à Pays Basque 2020, tel que Mizel Bergouignan, des élus, comme Ixabel Etxeberria, Luxi Oxandabaratz ou Battitta Amestoy, ou des représentants de tendances abertzale diverses. Ainsi, Gabi Mouesca de la plateforme Autonomia Eraiki, Xabi Larralde du parti Batasuna ou encore Mattin Etxepare du parti Eusko Alkartasuna se retrouvent dans cette démarche.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Jeunesse et Développement |
RELATOS DE EDGAR |
Politique buzz en Eure-et-Loir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Luisant Pour Tous
| Collectif antilibéral de Ch...
| Blog de Michel Issindou