• Accueil
  • > Askapena
  • > L’Etat néofranquiste espagnol déclare illégal le parti politique EAE/ANV (Action Nationaliste Basque)

L’Etat néofranquiste espagnol déclare illégal le parti politique EAE/ANV (Action Nationaliste Basque)

16 09 2008

 

anvbilbo.jpg COMMUNIQUÉ DE ASKAPENA

logoab.png

L’ETAT NEOFRANQUISTE ESPAGNOL DÉCLARE ILLÉGAL LE PARTI POLITIQUE EAE/ANV (Action Nationaliste Basque)


anvbilbo.jpg

Avec la collaboration pratique des représentants politiques du néolibéralisme nationaliste et de la social-démocratie basque, aujourd’hui 16 septembre 2008, les tribunaux de justice de l’Etat néofranquiste espagnol ont à nouveau rendue illégale une organisation politique de gauche et indépendantiste basque: Action Nationaliste Basque/Eusko Abertzale Ekintza (EAE/ANV)

Action Nationaliste Basque, organisation socialiste et indépendantiste fondée en 1930, lutta en créant des bataillons de combattants contre le soulèvement fasciste espagnol en 1936, dans ces tranchées 550 gudaris perdirent la vie. EAE/ANV partagea tranchée et gouvernement avec le même PSOE, qui aujourd’hui lui paye son effort en sang et prison AVEC L’ILLEGALISATION, et avec le PNV qui aussi le paye en usurpant les postes d’élus que le peuple, en votant dans les urnes, avait attribué à EAE/ANV.

ANV, organisation qui a accompagné le projet d’une Euskal Herria indépendante et socialiste pratiquement depuis ses débuts, et légalement jusqu’à ce jour.
ANV, organisation de laquelle furent militants ces combattants antifascistes et internationalistes du Bataillon Gernika, un des premiers à entrer dans ce Paris libéré du nazisme, après de durs combats. Nous savons que le Gouvernement actuel de Paris lui en sera reconnaissant, en augmentant la collaboration répressive avec l’Etat néofranquiste espagnol.

De toutes ces forces du néolibéralisme, nous n’attendons que plus de répression et d’exploitation. Et les forces anti-globalisation, que disent elles ?

Que ces forces européennes qui, par différents chemins, essayent de promouvoir d’une façon sincère, UN NOUVEAU MONDE sans exploitation, en prennent bonne note.

En 1936, (date peut-être lointaine dans le calendrier, mais chaque fois plus proche dans la ressemblance des enseignements pour la classe des travailleurs et les peuples en lutte) le capital européen tentait dans l’Etat espagnol, une sortie de sa crise par le fascisme, qui eût parmi ses alliés postérieurs, le manque d’une véritable et efficace solidarité internationaliste de la majorité de la gauche européenne. Ce fascisme triomphant parcourut ensuite l’Europe.

Quand aujourd’hui, en 2008, on recommence à ILLÉGALISER, INTERDIRE, RÉPRIMER, et INCARCÉRER LES IDEES en faveur des droits sociaux et de l’autodétermination du Peuple Basque par le Royaume Néofranquiste d’Espagne, il peut résulter véritablement dangeureux pour la gauche transformatrice européenne, dans ces temps de globalisation, penser à nouveau que ce qui vaut pour le capital dans le contexte de l’Etat espagnol, ne vaut pas pour le reste des états européens.

FASCISME ET NEOFRANQUISME. Il n’y a plus d’autres concepts pour définir le régime du Royaume espagnol, gouverné maintenant par le PSOE, avant par le PP.

Nous appelons toutes les forces amies et solidaires avec la lutte de Euskal Herria à montrer où elles se trouvent, le véritable visage fasciste du Royaume d’Espagne, où déjà EST INTERDIT d’articuler des partis politiques qui défendent l’indépendance et le droit d’autodétermination pour Euskal Herria, où EST INTERDITE la liberté de vote, INTERDIT LE DROIT DE MANIFESTATION pour ces revendications démocratiques, quand LES PRISONS SONT EN TRAIN DE SE REMPLIR de centaines de MILITANTS SOCIAUX indépendantistes basques, augmentant de 10 années supplémentaires de prison, JUSQU’A 40 années de séjour physique en prison, et la possibilité de continuer la répression télématique pendant 20 ans de plus, une fois terminée la condamnation totale et dans la rue.

Que l’on sache: la gauche indépendantiste basque, même sous ce néofranquisme asphyxiant du PSOE, continuera à lutter pour que devienne réalité sur notre terre, ce droit démocratique irrenonçable de toutes les nations sans état européennes, pouvoir construire de façon démocratique son propre état et socialiste.

La solidarité entre les peuples, cette tendresse si nécessaire!!!

¡¡¡Gora Euskal Herri askatua eta sozialista!!!

¡¡¡AURRERA ANV!!!

Askapena. Organisation internationaliste basque.

Askapena. Organisation internationaliste basque.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Jeunesse et Développement |
RELATOS DE EDGAR |
Politique buzz en Eure-et-Loir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Luisant Pour Tous
| Collectif antilibéral de Ch...
| Blog de Michel Issindou