Internazionalismoa aurrera! _ Askapena

26 12 2008

Internazionalismoa aurrera!

 

 

 

 

 

*Envoyez votre adhésion à prentsa@askapena.org, merci.

 

 

STOP à la criminalisation de la solidarité !!!

 

Askapena

 

La solidarité est la tendresse des peuples, a dit un jour Ernesto Che Guevara, et Pakito Arriaran : J’ai deux pays à aimer et un monde pour lequel lutter.

 

Face aux tentatives de criminalisation et aux menaces subies par la solidarité internationaliste dans le monde et en Euskal Herria (Pays basque), nous, signataires de ce manifeste, revendiquons la valeur de cette idéologie et des sentiments qui lui sont liés et nous le soutenons.

 

 

 

Nous revendiquons et soutenons la lutte de libération du peuple palestinien et prenons le boycott d’Israël comme instrument concret de solidarité. Nous revendiquons et soutenons les luttes des peuples autochtones du monde en général, et d’AbyaYala en particulier, pour jouir des droits qui leur reviennent en tant que peuples, au Mexique, à WallMapu, en Bolivie, en Équateur, en Colombie…

 

Nous revendiquons et soutenons la révolution bolivarienne contre l’impérialisme des États et des transnationales et en faveur de la construction d’un nouveau socialisme, ainsi que le boycott promu par les syndicalistes colombiens contre l’entreprise Coca-cola, coupable d’assassinats, de vol de terres et d’eau, de financer des guerres, et en tant que symbole de l’oppression impérialiste.

 

Ce travail solidaire, comme nous le disions, est criminalisé et menacé : par les organisations paramilitaires colombiennes qui menacent de nombreux collectifs et associations. Et non seulement en Colombie mais également à l’échelle internationale et, entre autres, en Euskal Herria. Les brigadistes sont victimes de persécutions policières dans un nombre croissant de pays. La solidarité entre les peuples fait l’objet d’échange de renseignements entre les corps de police, et lors des réunions rassemblant juges ou ministres (comme c’est le cas en Colombie, Espagne, France, Israël et États-Unis).

 

Toutefois, n’oublions pas que la criminalisation de la solidarité ne touche pas seulement la Palestine, la Colombie, la Bolivie, la nation Mapuche, le Venezuela ou le Mexique, puisque pour avoir exprimé leur solidarité envers l’Euskal Herria, le comité de solidarité de Paris ou Izquierda Castellana ont dû subir des agressions policières et judiciaires, et que Sébas Bédouret a été torturé et incarcéré pour les mêmes raisons.

 

Grâce à ce manifeste, nous revendiquons l’importance et la nécessité de l’internationalisme, et nous vous invitons à exprimer votre soutien dans les organisations internationalistes solidaires, comme dans les autres organisations, syndicats, maisons des jeunes autogérées (gaztetxe), etc.

 

En outre, nous appelons à assister à la manifestation organisée le 31 janvier prochain à Bilbao.

 

Nous sollicitons également le soutien des amies et amis d’autres peuples, et vous encourageons à mener des initiatives de défense de l’internationalisme.

 


 

En avant l’internationalisme !!!

 

 

 


 

Askapena

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Jeunesse et Développement |
RELATOS DE EDGAR |
Politique buzz en Eure-et-Loir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Luisant Pour Tous
| Collectif antilibéral de Ch...
| Blog de Michel Issindou