• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 12 février 2009

Le Tribunal Suprême fait une gaffe : il confond le parti Askatasuna avec l’organisme pour l’amnistie

12022009

Le Tribunal Suprême fait une gaffe : il confond le parti Askatasuna avec l’organisme pour l’amnistie

loipartisehes1.png

 

Le 1er mars, des élections auront lieu au Pays basque, des élections pour le parlement basque. L’État espagnol poursuivant sa politique d’interdire à la gauche indépendantiste basque toute possibilité d’être présente dans les institutions basques, a rapidement ouvert la chasse aux sorcières. Tout d’abord, la police espagnole a arrêté, le 23 janvier, huit militants de la gauche abertzale, parmi lesquels un représentant de la plateforme électorale Demokrazia 3 Milioi (D3M) et a perquisitionné plusieurs domiciles et locaux. Toutes ces personnes ont été incarcérées, accusées d’appartenance à bande armée. Le juge Baltasar Garzon a pris la suite en convoquant treize personnes liées au parti Askatasuna et à Demokrazia3Milioi, organisations candidates aux élections, à se présenter au Tribunal National espagnol de Madrid, le vendredi 6 février, pour y déclarer en tant qu’accusés. Et dernièrement, le Tribunal Suprême « a étudié » le parti Askatasuna et la plateforme D3M pour établir s’ils étaient contaminés (c’est à dire si dans les listes de ces deux organisations il y avait des militants de la gauche indépendantiste ou des personnes ayant eu une quelconque relation, si petite soit-elle, avec la gauche indépendantiste).

Lire la suite… »







Jeunesse et Développement |
RELATOS DE EDGAR |
Politique buzz en Eure-et-Loir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Luisant Pour Tous
| Collectif antilibéral de Ch...
| Blog de Michel Issindou