JOURNEE INTERNATIONALE DES PRISONNIERS POLITIQUES

15042012
Soirée internationaliste à Paris  le 17 avril 2012

 A l’Académie Arts et  Culture de Kurdistan 

16 rue d’Enghien, Paris 10e

18h : Ouverture des portes
18h30 : Présentation de la soirée + Projection d’un extrait du documentaire
« Irish ways » en hommage à Bobby Sands et aux autres prisonniers politiques irlandais grévistes de la faim qui ont trouvé la mort en 1981, suivie d’une intervention de Georges de Libération Irlande sur la lutte actuelle des prisonniers en Irlande.
19h : Introduction sur les thèmes des deux tables rondes par Mireille Mendes-France Fanon, présidente de la Fondation Frantz-Fanon, membre de l’Association Internationale des Juristes Démocrates 
19h30 : Première table ronde
La prison, outil de répression : la résistance des prisonniers politiques face aux traitements inhumains, cruels et dégradants  !

-      Union générale des étudiants palestiniens (GUPS) ( à confirmer) – Hommage aux prisonniers politiques palestiniens.

-      Maison du Tamil Eelam 

-      Les trois passants (blog Libérons-les) (prisonnier-e-s du Mexique de l’Autre Campagne) 

-      Collectif Unitaire National de soutien à Mumia Abu-Jamal 

 

20h30 Deuxième table ronde
Le rôle des prisonniers politiques dans les processus politiques de sortie de crise

-      Terre et Liberté pour Arauco (Mapuche du Chili) 

-      Associu Sulidarità (Corsica) 

-      Comité de Solidarité avec le Peuple Basque (CSPB) 

-      Académie Arts et  Culture de Kurdistan 

22h : Fin de la soirée
Tables de presse sur les prisonniers politiques kurdes, sahraouis, tamouls, palestiniens, péruviens, corses, basques, irlandais, mexicains, amérindiens (Leonard Peltier, mapuches du Chili…), africains-américains (Mumia Abu Jamal, MOVE 9), prisonniers révolutionnaires (George Ibrahim Abdalah)…






Jeunesse et Développement |
RELATOS DE EDGAR |
Politique buzz en Eure-et-Loir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Luisant Pour Tous
| Collectif antilibéral de Ch...
| Blog de Michel Issindou