• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 1 novembre 2012

Aurore Martin arrêtée et extradée !

1112012

La militante basque Aurore Martin a été remise aux autorités espagnoles

Arrêtée ce jeudi après-midi, la militante du mouvement Batasuna a été remise à 20 h 45 aux autorités espagnoles

Aurore Martin arrêtée et extradée ! dans Politique

Sous le coup d’un Mandat d’Arrêt Européen, Aurore Martin a finalement été arrêtée à
Mauléon, en ce jour du 1er novembre. Moins d’une semaine après les arrestations de Mâcon, seulement trois jours après ses propos controversés sur le Pays Basque, Manuel Valls vient d’assener un troisième coup au Pays Basque en ordonnant l’arrestation de la militante de Batasuna. Plus que la simple application d’une décision de justice, comme il s’en défendra certainement, cette arrestation signifie l’aval donné à la politique répressive que l’Etat espagnol a mis en place contre le mouvement indépendantiste basque. Aurore Martin est en passe d’être livrée aux autorités espagnoles en raison de son engagement au sein de Batasuna, parti légal et autorisé en France. Elle risque douze années de prison en Espagne pour son engagement politique public. Au moment même où la gauche abertzale est à nouveau légalisée et est revenue en force au sein des institutions publiques, l’Etat français est, de fait, en train d’illégaliser un mouvement politique qui agit sur son territoire, en envoyant ses militants devant des juridictions étrangères. Une manière d’opprimer des idées sous couvert de diplomatie internationale. En faisant appliquer ce Mandat d’Arrêt Européen à Aurore Martin, Manuel Valls se positionne en détracteur d’une résolution démocratique du conflit politique, au moment même où les appels sont de plus en plus nombreux et divers pour réclamer la paix en Pays Basque. Le ministre socialiste va même plus loin que ses prédécesseurs de l’UMP, en calquant toutes ses positions aux désirs espagnols. On voudrait saboter la mise en place du processus de paix en Pays Basque que l’on ne s’y prendrait pas autrement. Cette attitude inacceptable et irresponsable exige une réponse de la société basque à la hauteur de l’attaque subie.

Le Pays Basque dans toute sa diversité doit ramener Aurore Martin dans son pays !




Appel a la Manifestation populaire du 10 novembre 2012

1112012

Appel a la Manifestation populaire du 10 novembre 2012 dans Politique herrirabehea

 

Après des décennies d’un conflit ayant généré bien
des souffrances -de part et d’autre-, le Pays Basque
est entré dans une phase de son histoire où l’espérance
en des lendemains faits de Justice et de Paix
se fait jour.
La décision de l’ETA de cesser ses activités armées,
la prise de position d’une multitude d’acteurs sociaux
favorables à une résolution du conflit basée
sur une stratégie exclusivement démocratique mais
aussi l’engagement en faveur d’un processus de
Paix de personnalités internationalement reconnues,
nous placent toutes et tous, citoyen-ne-s du
Pays Basque face à nos responsabilités.
Le temps est venu de déconstruire ce qui divise et
meurtrit et de construire ce qui mènera le Pays
Basque à un état de Paix réelle et durable.
C’est dans cet esprit, et nourris des recommandations
des experts (*) de la Conférence Internationale
d’Aiete pour une résolution de Paix au Pays Basque
(17 octobre 2011), que nous –signataires de cette
motion- appelons à manifester le samedi 10 novembre
2012, à Bayonne sur la base de nos premières
revendications suivantes :
- Le regroupement des membres du Collectif des
prisonnier-e-s politiques basques en Pays Basque.
- La libération des prisonnier-e-s malades.
- L’abrogation des mesures qui mènent à une
condamnation à perpétuité, (comme la doctrine
197/2006 en Espagne et la condamnation à perpétuité
en France).
- La fin des mesures d’exception dont souffrent
les prisonnier-e-s politiques basques telles que
la dispersion, ainsi que les mesures d’isolement.
- L’application de la remise en liberté des prisonniers
ayant accompli les 2/3 ou les 3/4 de
leur peine en Espagne, ou des prisonnier-e-s «
conditionnables » incarcérés dans l’Etat français.
- La fin de la persécution des réfugié-e-s politiques
basques.
Oui, le temps est venu pour chacun-e- d’entre nous,
citoyen-ne-s du Pays Basque, quelles que soient
nos origines, nos convictions politiques, religieuses
ou autres, d’être des artisans de Paix, d’être individuellement
de modestes mais essentiels acteurs
de cette dynamique populaire au service de la Paix
au Pays Basque.
Appel a la Manifestation populaire du 10 noveMbre 2012
Respect des droits des prisonnier-e-s politiques basques !
*Kofi Annan, l’ancien secrétaire général de l’ONU et prix Nobel de la Paix ; l’Irlandais Gerry Adams,
le président du Sinn Fein ; l’ancien premier ministre irlandais Bertie Ahern, l’ancien ministre français
de l’Intérieur Pierre Joxe ; l’ancienne première ministre norvégienne, Gro Harlem Brundtland ; et
l’ancien chef de cabinet de Tony Blair, Jonathan Powell.







Jeunesse et Développement |
RELATOS DE EDGAR |
Politique buzz en Eure-et-Loir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Luisant Pour Tous
| Collectif antilibéral de Ch...
| Blog de Michel Issindou