• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 3 novembre 2012

Aurore Martin : communiqué des EHL

3112012

La France n’est plus la patrie des droits de l’homme !

Comme aux heures les plus sombres de l’histoire de France, la police a livré une militante de nationalité française pour ses idées politiques, pour des faits légaux en France.

Sarkozy-Guéant en rêvaient, Hollande-Valls l’ont fait. Aurore Martin, militante du parti politique Batasuna, a été interpellée ce jeudi, et extradée dans la foulée vers Madrid.

Rappelons en préambule que Batasuna est un parti politique légal sur l’Etat Français, et qu’elle n’a commis aucun délit répréhensible sur le territoire. Les faits qui lui sont reprochés reflètent de manière significative la paranoïa espagnole. En effet, le gouvernement de Madrid lui reproche d’avoir participé à des réunions, où, selon eux, elle aurait représenté son parti politique, illégalisé au pays basque sud. Un mandat d’arrêt européen avait été délivré à son encontre, il y a presque deux ans. Les partis politiques de tous bords avaient alors condamné cette demande d’extradition farfelue et injustifiée, une tentative d’arrestation avortée avait eu lieu en juin 2011 avant que l’histoire ne se tasse.
C’était sans compter sur le Parti Socialiste, qui, fraîchement élu, multiplie les coups bas face au processus de paix en cours au Pays basque. Nous savions que la paix n’arrangeait pas Madrid, aujourd’hui la réalité est que la France entreprend elle aussi de son côté un véritable travail de démolition du processus de paix en cours.
Cette extradition est tout simplement indigne d’un pays qui se dit garant de la démocratie, rappelons que Aurore Martin va très certainement passer les 12 prochaines années de sa vie en prison, et ce, pour des idées politiques.
Combien de temps supporterons-nous de telles injustices? Le cadre de conflit dépasse aujourd’hui les frontières du Pays basque, et c’est la liberté d’expression, les droits civils et politiques qui sont aujourd’hui menacés.
On vous dit que ce n’est pas la responsabilité, la faute de M. Valls, ni de l’Etat français, que c’est juste (quel mot choquant ici) l’application de la loi, l’exécution du mandat d’arrêt européen ordonné par la « justice » espagnole. Ce pays est condamné tous les ans  par la cour européenne des droits de l’homme pour des atteintes aux droits civils et politiques et pour sa pratique de la torture par la police et l’armée.

 

Si la solidarité est une arme, l’indignation doit être un devoir.

et lorsqu’un ordre est injuste, la désobéissance aussi est un devoir.

IL est de la responsabilité de chacun de tout faire pour qu’ Aurore Martin revienne libre dans son pays,

pour que le mandat d’arrêt européen soit abrogé.

 

Oui aux solutions politiques !

Non aux procès, à la torture, au M.A.E.

Manif à Bordeaux en soutien à Aurore Martin. A l’appel d’une association d’étudiants basques soutenus par la LDH et autres  a réuni plus de 5O personnes Place Jean Moulin. La parole a été prise par l’association, la LDH, Solidaires 33, EELV, Gauche anticapitaliste, le NPA et le comité Georges Ibrahim Abdallah. Ils ont tous apporté leur soutien et ont dénoncé ces pratiques qui peuvent nuire aux libertés individuelles et  publiques.  Guéant l’a rêvé, il y a deux ans, Walls l’a fait

Euskal Herriaren Lagunak Bordeaux  – Comité  de solidarité avec le peuple basque Bordeaux

Euskal Herriaren Lagunak-Naoned, Comité breton de solidarité avec le peuple basque-Nantes

Euskal Herriaren Lagunak-Brest, Comité breton de solidarité avec le peuple basque-Brest

Euskal Herriaren Lagunak-Roazhon, Comité breton de solidarité avec le peuple basque-Rennes.

Euskal Herriaren Lagunak Lille – Comité de Solidarité avec le Peuple Basque Lille

Euskal Herriaren Lagunak Paris – Comité de Solidarité avec le Peuple Basque Paris







Jeunesse et Développement |
RELATOS DE EDGAR |
Politique buzz en Eure-et-Loir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Luisant Pour Tous
| Collectif antilibéral de Ch...
| Blog de Michel Issindou