Soutien aux prisonnier.e.s politiques basques à Paris le 13 avril 2019

15042019

Vidéo de l’intervention de Kizkitza Gil San Vicente, emprisonnée à Fresnes de 2006 à 2010 alors que son fils avait quatre ans. Aujourd’hui, son compagnon et père de ses deux enfants est détenu à Osny.

A voir en cliquant sur l’image ci-dessous :

Image de prévisualisation YouTube

 




Txalaparta du samedi 13 avril 2019

14042019

logo fppTxalaparta est une émission du CSPB diffusée sur Fréquence Paris Plurielle, 106.3 FM, les seconds et quatrièmes samedi du mois de 18 h à 19 h 30.

Unai et Ion Kepa Parot, Jakes Esnal et Xistor Haramburu on commencé leur trentième année de détention; Bagoaz a organisé des manifestations pour réclamer leur libération. Nous avons diffusé des extraits de la conférence de presse qui annonçait celle mobilisation.

La Korrika est une course de relai, qui se déroule tous les deux ans, pour la défense de l’euskara, la langue basque. Le long du parcours de 2600 kilomètres qui traverse tout le Pays Basque nord et sud, des centaines de milliers de coureurs participent à cet évènement exeptionnel. Nous avons donné la parole à Fermin Muguruza, le compositeur de la chanson qui a accompagné la Korrika 2019.

Mohamed Kadamy est un opposant à la dictature de Djibouti, réfugié politique en France depuis une vingtaine d’années, qui risque aujourd’hui d’être livré par l’Etat français à ceux qui furent ses bourreaux. Nous étions présent lors d’une conférence de presse à la Ligue des Droits de l’Homme de Paris avec Mohamed Kadamy et son avocat, nous avons diffusé un extrait de l’enregistrement réalisé.

Vous pouvez écouter ou ré-écouter l’émission en cliquant sur le lien ci-dessous :




Soirée de Soutien aux prisonnier.e.s politiques basques

4042019

AFFICHE 13  AVRIL

Soirée de solidarité avec les prisonnier-e-s politiques basques
Samedi 13 avril 2019 de 17h à 20h30
Centre Démocratique Kurde -16 rue d’Enghien- Paris 10ème.

En 2004, réunies à l’occasion de la Première Conférence Internationale sur les prisonniers et prisonnières politiques à Donostia (Pays Basque), plusieurs organisations ont adopté une déclaration faisant du 17 avril la Journée Internationale des Prisonniers Politiques. Cette date, choisie en référence à la Journée du Prisonnier Palestinien instituée en 1975, permet de rappeler à l’opinion publique que des femmes et des hommes sont encore détenus-es pour leurs idées politiques.

Aujourd’hui encore, des dizaines de milliers de militants-es politiques sont incarcérés-ées dans les geôles turques, marocaines, françaises, espagnoles, étasuniennes, israéliennes, mexicaines, sri lankaises, et autres… Ceux/celles-ci sont confrontés-ées quotidiennement aux brimades, aux traite-ments dégradants, à la torture et aux procès d’exception, auxquels s’ajoutent les conditions inacceptables de tout enfermement.

Les prisonniers et prisonnières politiques sont les parties et les conséquences de conflits politiques causés par le non-respect des droits nationaux et sociaux des peuples. C’est pour cela qu’il est nécessaire de construire de larges mouvements de solidarité en leur direction.

A Paris, depuis 2008, différentes organisations participent à la mise en place de cette solidarité en exigeant la reconnaissance du statut de prison-nier politique partout dans le monde mais aussi, et surtout, leur libération.

Cette année, le Comité de Solidarité avec le Peuple Basque vous invite à une rencontre avec Kizkitza Gil San Vicente qui a été emprisonnée à Fresnes de 2006 à 2010 alors que son fils avait quatre ans.

Aujourd’hui, son compagnon et père de ses deux enfants est détenu à Osny. Elle viendra témoigner du vécu des mères en prison, des compagnes, compagnons et des enfants des prisonnières et prisonniers politiques basques.







Jeunesse et Développement |
RELATOS DE EDGAR |
Politique buzz en Eure-et-Loir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Luisant Pour Tous
| Collectif antilibéral de Ch...
| Blog de Michel Issindou