• Accueil
  • > Archives pour novembre 2020

[PODCAST] Txalaparta du samedi 28 novembre 2020

28112020

juan fppTxalaparta est une émission du CSPB diffusée sur Fréquence Paris Plurielle, 106.3 FM, les seconds et quatrièmes samedi du mois de 18 h à 19 h 30.

Au programme de cette émission :

Xistor Haranburu a pu sortir de la prison de Lannemezan après 30 ans de détention, il reste cependant assigné à résidence sous surveillance électronique à son domicile. Josu Arkauz a lui quitté le centre pénitentiaire de Valladolid pour retrouver ses proches après 29 années de détention.

Malgré ces deux libérations et des rapprochements que les autorités espagnoles se décident enfin à amorcer, la situation des prisonnières et des prisonniers politiques basques des états espagnol et français reste insupportable. Txalaparta vous donne les dernières informations.

Ensuite, diffusion de la suite de l’entretien entre Josu Urrutikoetxea et Juan enregistré à Paris fin octobre dernier (la première partie a été diffusée le 14 novembre).

josu 2

Si vous avez manqué l’émission en direct, vous pouvez l’écouter avec le lien ci-dessous :
 




[PODCAST] ÇA BOOSTE du mardi 24 novembre 2020

27112020

CA BOOSTE LOGO PHOTOTous les derniers mardi du mois à 22 h 30 sur Radio Libertaire

Au sommaire de l’émission la chronique de Béa d’Askapena avec l’isolement qui frappe les presos basques, Irati qui est actuellement en prison avec sa mère et qui selon la loi espagnole sera séparée de sa mère en mars 2021 à l’Age de 3ans, le jour de la mémoire fêtée tous les ans en novembre par le gouvernement basque mais qui oublie régulièrement les personnes décédées sur les routes dû à la dispersion. Avec la chronique de Maité nous aborderons justement les accidents des familles visitant leurs proches, ainsi qu’un rapport sur l’isolement des militants basques dans les geôles espagnoles, le COVID et les conséquences pour les presos, les chiffres d’Etxerat, le fichier FIJAIT et les conséquences sur les militants, Iratxe Sorzabal, la reconnaissance d’aveux sous la torture, le MAE, les libérations de Josu Arkautz après 29 ans de prison et celle de Xistor Haramburu + de 30 ans de prison et enfin la sentence infligée à Mikel Barrios. La chronique de Loréa porte sur l’affaire de la manada 5 pourritures dont un garde civil et un militaire qui avaient violé une jeune femme lors des fêtes de san firmin et avait déclenché une vague de protestation dans toute l’Espagne, et dans un autre registre les magasins féministes. Et enfin la chronique de Squale avec le collectif  BIZI qui bloque un point de collecte Amazon à Bayonne, la future loi sur la “sécurité globale”. La présentation du livre Au cœur du conflit basque – Pourquoi des citoyens du Pays Basque Nord ont-ils intégré l’ETA ?  édité par MEDIABASK, La Cour de cassation a définitivement accepté, mercredi 4 novembre, le principe d’une remise à l’Espagne de l’ex-dirigeant d’ETA Josu Urrutikoetxea. Peio Alcantarilla arrêté par la police française, Josu Arkauz Libre, La Manada « la meute », Mesdames découvrez l’arme anti-viol révolutionnaire, Rape-aXe ou le préservatif avec des dents.
Pour la partie musique vous entendrez : Anna Tijoux antipatriarca, En Tol Sarmiento (ETS) Ametsetan, Gatibu Igelak, HUNTZA Aldapan gora, Anna Tijoux antifa dance, ZEA MAYS – Negua joan da ta, Zartako-K – Rude Girl, Askatasunera, L’Arcusgi, SkaP – Somos La Revolucion.

Si vous avez manqué l’émission vous pouvez l’écouter avec le lien ci-dessous :




[PODCAST] Txalaparta du samedi 14 novembre 2020

14112020

logo fppTxalaparta est une émission du CSPB diffusée sur Fréquence Paris Plurielle, 106.3 FM, les seconds et quatrièmes samedi du mois de 18 h à 19 h 30.

Au programme de cette émission :

Cette semaine Ibon Fernandez Iradi, prisonnier politique basque détenu dans la prison de Lannemezan, atteint d’une sclérose en plaques depuis plusieurs années, a contracté la Covid. Il aurait dû être libéré depuis longtemps. Mikel Barrios est venu à Paris devant la Cour d’Appel pour entendre un procureur demander contre lui une peine de 6 ans de prison  alors qu’il devrait pouvoir vivre totalement libre au Pays Basque. A Hendaye, Peio Alcantarilla, ancien prisonnier politique et victime de tortures par la Garde Civile espagnole a été détenu par la police française pour non respect des mesures liées au fichier Fijait, alors qu’il vit et travaille au Pays Basque depuis plusieurs années. L’Etat français, sa justice et sa police s’acharnent sur les prisonniers et anciens prisonniers politiques basques, contre la volonté presque unanime du Peuple basque.

Josu Urrutikoetxea est un militant basque qui depuis de nombreuses années est engagé pour la juste résolution du conflit entre le Pays Basque et les Etats espagnol et français. Il est aujourd’hui poursuivi pour cela. A Paris où il est actuellement assigné à résidence sous contrôle judiciaire il a accepté de nous parler de son histoire personnelle depuis sa jeunesse au Pays Basque sud opprimé par le franquisme jusqu’à aujourd’hui.  Txalaparta de cette semaine a diffusé des extraits de son entretien avec Juan.

josu 1

Si vous avez manqué l’émission en direct, vous pouvez l’écouter avec le lien ci-dessous :







Jeunesse et Développement |
RELATOS DE EDGAR |
Politique buzz en Eure-et-Loir |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Luisant Pour Tous
| Collectif antilibéral de Ch...
| Blog de Michel Issindou