[PODCAST] ÇA BOOSTE du mardi 23 février 2021

26022021

CA BOOSTE LOGO PHOTOTous les derniers mardi du mois à 22 h 30 sur Radio Libertaire

Au sommaire de l’émission :

Pablo Hasel rappeur qui nous accompagnera en musique dans l’émission

Libération prochaine de Lorentxa Beyrie au mois d’avril,

Nous entendrons également les interventions de Juan sur le rassemblement au pont de béhobie, la voix de Loréa sur le procès de Galder barbado et Aitor Zelaia et d’Inaki Dominguez politologue et ancien preso qui s’exprime sur les élections etasuniennes, et enfin Maité sur le tortionnaire Galindo qui est mort à 82 ans du Covid .

Le procès de Josu qui se tenait ce lundi, l’occasion de revenir sur le parcours de Josu Urrutikoetxea dans un article de médiapart procès qui est reporté au 13/14 septembre, mais un autre procès se tiendra le 21 /22 juin.

Rassemblement contre l’extrême droite au pont de Behobie sur la Bidasoa à Hendaia

Campagne de soutien à Jakes Esnal pour ses frais de justice,  pour faire un don un lien est dispo sur le blog de ÇA BOOSTE.

Répression de la part des forces répressives coloniales française à l’encontre de jeunes corses, venu occuper la pacifiquement la préfecture d’Ajaccio pour demander le rapprochement de militant impliqué dans l’enlèvement de l’ancien préfet Erignac. On entendra un militant corse s’exprimer suite à l’occupation. Et le récit qui en est fait par la presse inféodé au système.  Yvan Colonna a entamé une grève de la faim pour dénoncer ses conditions d’incarcération. Il est actuellement enfermé à la prison d’Arles.

Victoire de Karfa Diallo qui était poursuivi en justice pour rébellion

Abolition de l’esclavage 227ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage à l’occasion de la 4ème Black History Month à Bordeaux tjrs avec Karfa Diallo l’occasion également de mettre en exergue le passé négrier de Bayonne au 18ème S

Playlist :

PABLO HASÉL CON NYTO – BORROKA DA BIDE BAKARRA, LOS CHIKOS DEL MAIZ – T.E.R.R.O.R.I.S.M.O. con HABEAS CORPUS, PABLO HASÉL – NI FELIPE VI, PABLO HASÉL – NUESTRAS LIBERTADES, PABLO HASÉL (MUERTE A LOS BORBONES), Pablo Hasél- Fuego al Estado español, Pablo Hasél- Juan Carlos el Bobón, Pablo Hasél – Albert Primo de Rivera

 




Vidéo de l’entretien avec Josu Urrutikoetxea le 30 janvier 2021

14022021
Le 30 janvier 2021 Josu Urrutikoetxea a répondu aux questions de Juan et Clémence du Comité de Solidarité avec le Peuple Basque à Paris. Ce qu’est le Pays Basque, la naissance de ETA pendant la dictature franquiste, le maintien des structures franquistes après la mort de Franco, les tentatives de résolution du conflit auxquelles Josu Urrutikoetxea a participé, les procédures judiciaires qu’il subit actuellement qui concernent précisément sa participation à ces périodes de négociation, sont quelques uns des sujets abordés dans cet entretien, filmé par Anne de Galzain, qui a été diffusé pendant la Semaine Anticoloniale.
Image de prévisualisation YouTube



[PODCAST] Txalaparta du samedi 23 janvier 2021

23012021

juan fppTxalaparta est une émission du CSPB diffusée sur Fréquence Paris Plurielle, 106.3 FM, les seconds et quatrièmes samedis du mois de 18 h à 19 h 30.

baiona 9 janv2021Le 9 janvier nous étions 2000 à Bayonne, nous formions une chaîne humaine lumineuse pour les droits des prisonnières et prisonniers politiques basques. Au Pays Basque Sud, des rassemblements ou manifestations ont eu lieu dans plus de 200 villes ou villages. Txalaparta a diffusé des prises de paroles de la manifestation de Bayonne.

Jon Gurutz Maiza est l’un des derniers prisonniers à avoir intégré la liste des prisonniers atteints de maladie grave, ils sont aujourd’hui 21 qui devraient être immédiatement remis en liberté pour pouvoir recevoir des soins adaptés.

La Cour européenne des droits de l’Homme vient de condamner une nouvelle fois  l’État espagnol pour n’avoir pas suffisamment enquêté sur les faits de torture subis par des militant.e.s basques.

Depuis Orduña, au Pays Basque Sud, Lorea nous a envoyé un enregistrement pour dénoncer le procès politique fait à deux jeunes de ce village qui risquent des peines jusqu’à 8 ans de prison, totalement disproportionnées par rapport aux faits qui peuvent leur être imputés.

Au cours de l’émission Tibo a présenté la situation inacceptable que vivent deux prisonniers corses, Pierre Alessandri et Alain Ferrandi, incarcérés depuis 22 ans.

En fin d’émission Txalaparta de ce samedi a diffusé un extrait d’une récente conférence-débat sur les traditions de chamanisme en Pays Basque avec Xarles Videgain, linguiste et professeur à l’Université du Pays Basque.

Si vous avez manqué l’émission en direct, vous pouvez l’écouter avec le lien ci-dessous :




[PODCAST] Txalaparta du samedi 9 janvier

14012021

juan fppTxalaparta est une émission du CSPB diffusée sur Fréquence Paris Plurielle, 106.3 FM, les seconds et quatrièmes samedis du mois de 18 h à 19 h 30.

CONF PRESSE EX-PRESOS BAIONAMikel Barrios, actuellement en libération conditionnelle, qui vit et travaille à Itxassou, devra retourner en prison, la cour d’appel de Paris a confirmé sa peine de 5 ans. Il était présent avec d’autres ancien.ne.s prisonnier.e.s et exilé.e.s lors d’une conférence de presse le 9 janvier à Bayonne. Elles et ils revendiquent le droit de vivre librement au Pays Basque. Nous étions sur place pour enregistrer cet évènement diffusé au cours de l’émission.

Urtzi ErraskinUrtzi Eraskin est l’un des porte-parole de l’association des familles et proches des prisonnières et prisonniers politiques basques. Il est intervenu au cours de l’émission pour présenter leur situation, en particulier dans l’Etat espagnol.

Josu Urrutikoetxea a intégré ETA en 1968 et 50 ans plus tard il a lu la dernière déclaration de cette organisation. Il a répondu aux questions de Mediabask. Txalaparta vous propose d’écouter une partie de cet entretien en langue française.

Si vous avez manqué l’émission en direct, vous pouvez l’écouter avec le lien ci-dessous :




[PODCAST] Txalaparta du samedi 26 décembre 2020

26122020

juan fppTxalaparta est une émission du CSPB diffusée sur Fréquence Paris Plurielle, 106.3 FM, les seconds et quatrièmes samedi du mois de 18 h à 19 h 30.

En juin et juillet 2011, Arnaldo Otegi et ses quatre camarades, Rafa Díez, Sonia Jacinto, Miren Zabaleta et Arkaitz Rodriguez comparaissaient devant l’Audience nationale espagnole, un procès connu comme celui de « Bateragune ». A la tête de ce tribunal se trouvait la présidente Angela Murillo : la défense avait présenté un recours afin de rappeler que le Tribunal suprême avait déjà jugé injuste l’attitude de la magistrate dans une autre affaire en  2010. Le recours a été rejeté, les cinq accusés ont été condamnés chacun à six années de prison.

los 5 de bateraguneIls sont restés en prison jusqu’au dernier jour de leur condamnation. Ce n’est qu’en novembre 2018 que la Cour européenne des droits de l’homme a annoncé qu’Arnaldo Otegi, Rafa Díez, Sonia Jacinto, Miren Zabaleta et Arkaitz Rodriguez n’avaient pas eu droit à un procès équitable et que la justice espagnole avait violé  la Convention Européene des droits humains.

Puisque le jugement de l’Audience nationale espagnole a été annulé, et bien que les militants basques ont passé six années en prison, la Cour suprême espagnole a décidé en décembre 2020  qu’ils devront à nouveau être jugés. C’est la première fois qu’un procès annulé par Strasbourg est reconduit.

Au lendemain de cette annonce, les « cinq de Bateragune » ont convoqué une conférence de presse que Txalaparta vous propose d’écouter avec la traduction de Juan.

lof

Jean François Lefort est le gérant de Mediabask. Un journal qui résiste et qui se développe, un journal engagé pour le Pays Basque. Il nous parle de cette aventure.

Enfin, Txalaparta vous donne à lire avec 50 objets du Pays Basque rassemblés dans le livre Hemendik présenté par l’un de ses auteurs.

Si vous avez manqué l’émission en direct, vous pouvez l’écouter avec le lien ci-dessous :




[PODCAST] Txalaparta du samedi 28 novembre 2020

28112020

juan fppTxalaparta est une émission du CSPB diffusée sur Fréquence Paris Plurielle, 106.3 FM, les seconds et quatrièmes samedi du mois de 18 h à 19 h 30.

Au programme de cette émission :

Xistor Haranburu a pu sortir de la prison de Lannemezan après 30 ans de détention, il reste cependant assigné à résidence sous surveillance électronique à son domicile. Josu Arkauz a lui quitté le centre pénitentiaire de Valladolid pour retrouver ses proches après 29 années de détention.

Malgré ces deux libérations et des rapprochements que les autorités espagnoles se décident enfin à amorcer, la situation des prisonnières et des prisonniers politiques basques des états espagnol et français reste insupportable. Txalaparta vous donne les dernières informations.

Ensuite, diffusion de la suite de l’entretien entre Josu Urrutikoetxea et Juan enregistré à Paris fin octobre dernier (la première partie a été diffusée le 14 novembre).

josu 2

Si vous avez manqué l’émission en direct, vous pouvez l’écouter avec le lien ci-dessous :
 




[PODCAST] ÇA BOOSTE du mardi 24 novembre 2020

27112020

CA BOOSTE LOGO PHOTOTous les derniers mardi du mois à 22 h 30 sur Radio Libertaire

Au sommaire de l’émission la chronique de Béa d’Askapena avec l’isolement qui frappe les presos basques, Irati qui est actuellement en prison avec sa mère et qui selon la loi espagnole sera séparée de sa mère en mars 2021 à l’Age de 3ans, le jour de la mémoire fêtée tous les ans en novembre par le gouvernement basque mais qui oublie régulièrement les personnes décédées sur les routes dû à la dispersion. Avec la chronique de Maité nous aborderons justement les accidents des familles visitant leurs proches, ainsi qu’un rapport sur l’isolement des militants basques dans les geôles espagnoles, le COVID et les conséquences pour les presos, les chiffres d’Etxerat, le fichier FIJAIT et les conséquences sur les militants, Iratxe Sorzabal, la reconnaissance d’aveux sous la torture, le MAE, les libérations de Josu Arkautz après 29 ans de prison et celle de Xistor Haramburu + de 30 ans de prison et enfin la sentence infligée à Mikel Barrios. La chronique de Loréa porte sur l’affaire de la manada 5 pourritures dont un garde civil et un militaire qui avaient violé une jeune femme lors des fêtes de san firmin et avait déclenché une vague de protestation dans toute l’Espagne, et dans un autre registre les magasins féministes. Et enfin la chronique de Squale avec le collectif  BIZI qui bloque un point de collecte Amazon à Bayonne, la future loi sur la “sécurité globale”. La présentation du livre Au cœur du conflit basque – Pourquoi des citoyens du Pays Basque Nord ont-ils intégré l’ETA ?  édité par MEDIABASK, La Cour de cassation a définitivement accepté, mercredi 4 novembre, le principe d’une remise à l’Espagne de l’ex-dirigeant d’ETA Josu Urrutikoetxea. Peio Alcantarilla arrêté par la police française, Josu Arkauz Libre, La Manada « la meute », Mesdames découvrez l’arme anti-viol révolutionnaire, Rape-aXe ou le préservatif avec des dents.
Pour la partie musique vous entendrez : Anna Tijoux antipatriarca, En Tol Sarmiento (ETS) Ametsetan, Gatibu Igelak, HUNTZA Aldapan gora, Anna Tijoux antifa dance, ZEA MAYS – Negua joan da ta, Zartako-K – Rude Girl, Askatasunera, L’Arcusgi, SkaP – Somos La Revolucion.

Si vous avez manqué l’émission vous pouvez l’écouter avec le lien ci-dessous :




[PODCAST] Txalaparta du samedi 14 novembre 2020

14112020

logo fppTxalaparta est une émission du CSPB diffusée sur Fréquence Paris Plurielle, 106.3 FM, les seconds et quatrièmes samedi du mois de 18 h à 19 h 30.

Au programme de cette émission :

Cette semaine Ibon Fernandez Iradi, prisonnier politique basque détenu dans la prison de Lannemezan, atteint d’une sclérose en plaques depuis plusieurs années, a contracté la Covid. Il aurait dû être libéré depuis longtemps. Mikel Barrios est venu à Paris devant la Cour d’Appel pour entendre un procureur demander contre lui une peine de 6 ans de prison  alors qu’il devrait pouvoir vivre totalement libre au Pays Basque. A Hendaye, Peio Alcantarilla, ancien prisonnier politique et victime de tortures par la Garde Civile espagnole a été détenu par la police française pour non respect des mesures liées au fichier Fijait, alors qu’il vit et travaille au Pays Basque depuis plusieurs années. L’Etat français, sa justice et sa police s’acharnent sur les prisonniers et anciens prisonniers politiques basques, contre la volonté presque unanime du Peuple basque.

Josu Urrutikoetxea est un militant basque qui depuis de nombreuses années est engagé pour la juste résolution du conflit entre le Pays Basque et les Etats espagnol et français. Il est aujourd’hui poursuivi pour cela. A Paris où il est actuellement assigné à résidence sous contrôle judiciaire il a accepté de nous parler de son histoire personnelle depuis sa jeunesse au Pays Basque sud opprimé par le franquisme jusqu’à aujourd’hui.  Txalaparta de cette semaine a diffusé des extraits de son entretien avec Juan.

josu 1

Si vous avez manqué l’émission en direct, vous pouvez l’écouter avec le lien ci-dessous :




[PODCAST] Txalaparta du samedi 31 octobre 2020

31102020

logo fppTxalaparta est une émission du CSPB diffusée sur Fréquence Paris Plurielle, 106.3 FM, les seconds et quatrièmes samedi du mois de 18 h à 19 h 30.

Le 17 octobre dernier à Bayonne, dans le cadre du Festival Haizebegi – Musikaren Munduak, a été projeté le documentaire « Danser sa peine » qui présente l’atelier de danse qu’Angelin Preljocaj a animé avec des femmes détenues à la prison des Baumettes. Nous étions présents au  débat qui a suivi la projection avec la participation de Manu Théron chanteur et musicien et de Gabi Mouesca, qui vient de créer une ferme de maraichage bio à Tarnos où vont être accueillies des femmes en fin de peine.

Ce débat a été enregistré, il a été diffusé dans cette émission après les informations sur la situation des prisonnières et des prisonniers politiques basques, et l’actualité judiciaire, en particulier pour Josu Urrutikoetxea.

Si vous avez manqué l’émission en direct, vous pouvez l’écouter avec le lien ci-dessous :
 




[PODCAST] ÇA BOOSTE du mardi 27 octobre 2020

31102020

CA BOOSTE LOGO PHOTO

Tous les derniers mardi du mois à 22 h 30 sur Radio Libertaire

Avec ce mardi  la participation de Bea Morales, militante de l’organisation internationaliste basque Askapena, et de Rock Haocas, porte parole de l’USTKE (Union Syndicale des Travailleurs Kanaks et des Exploités).

Si vous avez manqué l’émission en direct, vous pouvez l’écouter avec le lien ci-dessous :







Jeunesse et Développement |
RELATOS DE EDGAR |
Politique buzz en Eure-et-Loir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Luisant Pour Tous
| Collectif antilibéral de Ch...
| Blog de Michel Issindou