[PODCAST] Txalaparta du samedi 10 février 2018

11022018

Il est temps que la justice française réagisse face à la torture : reportage sur le procès d’Iratxe Sorzabal à Paris

Colloque à Bayonne : franquisme et conflit basque avec Jean Ortiz

Campagne du syndicat LAB pour faire du Pays Basque une zone hors loi Macron : entretien avec Enaut Aramendi

 

 




Info Euskal Herria / Février 2018

7022018

Téléchargez le bulletin du CSPB, Infos Euskal Herria, de février 2018 en cliquant ci-dessous (format PDF) :

Capture




[PODCAST] Ca booste sous les pavés du mardi 30 janvier

4022018

Retour sur l’actualité, notamment les manifestations de Paris et Bilbao pour les prisonnier-e-s politiques basques :




Manifestation pour les prisonnier-e-s basques à Paris : exposition photo à partir du 9 février à l’espace Louise Michel

4022018

Le 9 décembre 2017, 11 000 personnes manifestaient à Paris pour la Paix au Pays basque et les droits des prisonnières et des prisonniers basques. Dans l’État français, elles et ils sont une soixantaine à être détenu-e-s très loin de leurs familles (200 dans l’État espagnol), à qui on applique des mesures d’exception telles que la dispersion, le maintien en détention de prisonnier-e-s gravement malades ou le refus de libération conditionnelle à laquelle ils et elles auraient droit si le droit commun leur était appliqué. Yann Renoult a fixé quelques images de cette large mobilisation. Nous vous invitons à les découvrir autour d’un verre afin de continuer la discussion sur la situation de ces hommes et femmes luttant pour la libération du peuple basque.

ExpoPhoto

Photographe indépendant, Yann Renoult a d’abord travaillé sur la question des réfugiés palestiniens en Cisjordanie, à Gaza et au Liban.Depuis 2014, il s’intéresse aux luttes du peuple kurde, et notamment au projet de confédéralisme démocratique porté par le PKK, comme réponse à l’oppression des états-nations sur lesquels sont répartis les Kurdes. A l’occasion d’un débat sur la question des prisonniers politiques, il a pu découvrir, avec des militants basques, les luttes basques, notamment sur la question des prisonniers.




Une foule dense réclame la libération des prisonniers basques à Bilbo

28012018

bilbo20180113
[source Mediabask]
Près de 95 000 personnes ont manifesté samedi 13 janvier dans les rues de Bilbo et ont réclamé l’application de la loi pour les prisonniers basques. Un rassemblement dans lequel leurs enfants ont exprimé le besoin d’avoir leurs parents auprès d’eux.la journée, les enfants ont eu droit à un programme préparés pour eux.
Les enfants de prisonniers tiennent des ballons mauves, les familles de détenus gravement malades jaunes, couleur de l’urgence. Ils se trouvent à l’avant de la manifestation, derrière les fourgons qui, tous les week-ends, les transportent à des centaines de kilomètres de chez eux pour rendre visite à leurs proches. Une marée de parapluies a couvert l’avenue Autonomia de Bilbo, ce samedi après-midi, en faveur des droits des prisonniers. Cette année, les enfants de ces derniers ont occupé une place particulière.
En tout, ils sont plus de cent à vivre cette situation. Longtemps vus comme un collectif compact, peu à peu, les membres de cette communauté de familles de détenus, victimes de la politique pénitentiaire, ont assumé leur individualité et ont partagé leur humanité. Alors, la manifestation annuelle de Bilbo est aussi l’expression affective de la solidarité envers eux. Un soutien chaud et dense.
Aussi dense que le cortège qui s’est lancé à 17h45, de La Cassilla pour s’arrêter aux marches de l’hôtel de ville, organisé par le mouvement citoyen Sare. Le journal Gara, à travers son système de comptage habituel, a dénombré la présence de 95 000 personnes.
« Prest gaude » (nous sommes prêts, en basque) dit la banderole et elle poursuit : « droits humains, résolution, paix ». Elle est portée par Nahikari Otaegi, ancienne détenue mère de deux enfants habitant St-Jean-de-Luz, Peru del Hoyo, fils du prisonnier mort l’été dernier, Axun Lasa, soeur de la victime du GAL Joxean Lasa, Anaiz Funosas, présidente de Bake Bidea, Jérôme Gleizes, conseiller de Paris à l’initiative de la motion en faveur de la résolution votée au conseil de la capitale française en novembre dernier, Beatriz Talegón, ancienne membre du comité fédéral du PSOE, Iñaki Lasagabaster, professeur d’université, et l’écrivain Kirmen Uribe.
« Nous ressentons un vide dans nos cœurs, dans nos cuisines, à la sortie de l’école… à chaque instant que nous vivons sans nos pères et nos mères », ont témoigné deux enfants de prisonniers au micro. Ils ont déploré que les 29 ans de politique de dispersion leur ont volé beaucoup de temps. « Nous voulons être avec nos parents », ont-ils affirmé avant de lancer une invitation : « faisons la route tous ensemble. Nous, nous sommes prêts ».




[PODCAST] Askatasunak du jeudi 18 janvier 2018

19012018

Actualités d’Euskal Herri et entretien avec Unai ARKAUZ , jeune militant abertzale et fils de prisonnier politique basque.

 

 




Mercredi 24 janvier à Paris : Projection-débat sur les prisonnier.e.s politiques basques

5012018

Affiche basque

Le pintxo-pote, c’est une tradition au Pays basque. L’occasion, autour d’un pintxo (un petit quelque chose à manger sur un morceau de pain) et d’un verre, de débattre, d’échanger, de s’enrichir mutuellement.

Pour son premier pintxo-pote de l’année, le CSPB vous propose de découvrir le documentaire Moxilaren umea (L’enfant du sac à dos), sous-titré en français. C’est l’histoire de Maider, petite fille dont la mère est en prison à des centaines de kilomètres du Pays basque. Un récit vécu de la dispersion.

Suite à la projection, nous échangerons sur les conditions de détention des prisonnières et prisonniers politiques basques, les mobilisations pour faire respecter leurs droits et obtenir leur libération. L’occasion, ainsi, de revenir sur la grande manifestation ayant eu lieu à Paris le 9 décembre dernier.

MERCREDI 24 JANVIER à partir de 19h
CICP / 21ter rue Voltaire (Paris 11)
Entrée libre




Info Euskal Herria / Janvier 2018

4012018

Téléchargez le bulletin du CSPB, Infos Euskal Herria, de janvier 2018 en cliquant ci-dessous (format PDF) :

2018_01Image

 




VIDEO MANIFESTATION DU 9 DÉCEMBRE

29122017

De la prison de Réau à la manifestation parisienne du 9 décembre pour les droits des prisonnières et des prisonniers basques.Image de prévisualisation YouTube




[PODCAST] Askatasunak du jeudi 21 décembre 2017

22122017

Au programme d’Askatasunak sur Radio Libertaire du 21 décembre :

- reportage sur les marches des prisons et la manifestation du 9 décembre à Paris,

- procès à Paris en novembre et décembre de quatre militants basques, déclarations des accusés.

 

 







Jeunesse et Développement |
RELATOS DE EDGAR |
Politique buzz en Eure-et-Loir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Luisant Pour Tous
| Collectif antilibéral de Ch...
| Blog de Michel Issindou