• Accueil
  • > Recherche : prisonnier politique basque

[PODCAST] Txalaparta du samedi 22 janvier 2022

22012022

juan fpp

Txalaparta est une émission du CSPB diffusée sur Fréquence Paris Plurielle, 106.3 FM, les seconds et quatrièmes samedis du mois de 18 h à 19 h 30.

La prisonnière politique basque Iratxe Sorzabal Diaz a été « prêtée » le 14 janvier dernier par l’administration française à la justice espagnole pour  être jugée à Madrid en février avant de revenir finir sa peine dans une prison française. Les procédures espagnoles sont pourtant basées sur des déclarations d’Iratxe arrachées sous la torture ce qui a été accrédité par plusieurs experts.

IRATXE IRUN

A Irun, sa ville natale, la population est mobilisée pour dénoncer la torture qu’elle a subi et ce nouveau procès qui pourrait la conduire dans des prisons espagnoles pendant de longues années. Txalaparta diffuse l’enregistrement réalisé lors du rassemblement le 14 janvier.

BI ARNAS est un documentaire en cours de réalisation à partir de l’histoire vécue par Iratxe et sa mère Mari Nieves Diaz. Des extraits de la « bande annonce » présentée le 17 janvier sont diffusés pendant cette émission (avec Mari Nieves Diaz, l’expert médico-légal Paco Etxebarria et l’ancien magistrat Serge Portelli).

Pour financer cette production les producteurs font appel à un financement solidaire via itsulapikoa.eus

BAIONA 8 JANV

Le 8 janvier des rassemblements et manifestations ont eu lieu dans tout le Pays Basque pour réclamer le retour des prisonniers à la maison. Nous étions à Bayonne et Txalaparta diffuse l’enregistrement réalisé au cours de cette manifestation.

XINA EUSKO   Depuis 2013 la monnaie locale EUSKO est utilisée en Iparralde, le Pays basque nord. Elle a été adoptée par de nombreux utilisateurs particuliers et commerçants. C’est d’ailleurs la première monnaie locale en Europe. Un entretien avec Régis Eneriz, chargé de l’évènementiel à Euskal Moneta, est diffusé en troisième partie de l’émission de ce samedi.

Si vous avez manqué l’émission en direct, vous pouvez l’écouter avec le lien ci-dessous :




[PODCAST] Txalaparta du 8 janvier 2022

9012022

juan fpp

Txalaparta est une émission du CSPB diffusée sur Fréquence Paris Plurielle, 106.3 FM, les seconds et quatrièmes samedis du mois de 18 h à 19 h 30.

Au programme de cette émission, après les dernières nouvelles sur la situation des prisonnier.e.s politiques basques , deux rediffusions :

- extrait d’une émission Txalaparta de 2019 avec l’artisan de la paix Michel Berhocoirigoin, décédé en 2021.

- conférence de presse, en mars 2021, de l’association Harrera qui soutient les ex-prisonnier.e.s et exilé.e.s politiques basques.

Si vous avez manqué l’émission en direct, vous pouvez l’écouter avec le lien ci-dessous :




[PODCAST] Txalaparta du samedi 25 décembre

25122021

juan fpp

Txalaparta est une émission du CSPB diffusée sur Fréquence Paris Plurielle, 106.3 FM, les seconds et quatrièmes samedis du mois de 18 h à 19 h 30.

Au programme de cette émission, après les dernières nouvelles sur la situation des prisonnier.e.s politiques basques,

IRATXE SORZABAL  Iratxe Sorzabal Diaz, détenue au Centre pénitentiaire de Réau lit un texte  qu’elle a écrit dans le cadre d’un atelier théâtre auquel elle participe en détention. Extraits :

« Je suis une des héritières de ces sorcières qu’ils n’ont pas pu brûler et je suis libre. »

« Je sens ta souffrance à travers les siècles. »

« Nous avons toi et moi un lien qui ne peut se défaire. »

« Ils ont brûlé des parties de ton corps avec le feu. Moi, à l’ère du progrès, ils m’ont brûlé la peau avec des électrodes. »

« Mais nous avons survécu toi et moi, nous sommes vivantes. Nous sommes des survivantes. »

« Nous sommes nées pour être libres et ni la torture ni le bucher ne peuvent l’empêcher. »

En deuxième partie d’émission, rediffusion d’une Conférence sur le chamanisme au Pays basque dans le cadre du festival Haizebegi  en octobre 2020 par Xarles Videgain, linguiste et Professeur à l’Université du Pays Basque.

Txalaparta de ce 25 décembre se termine avec des chansons enregistrées en prison par des prisonnières et des prisonniers politiques basques.

Si vous avez manqué l’émission en direct, vous pouvez l’écouter avec le lien ci-dessous :




[PODCAST] Txalaparta du 11 décembre

17122021

juan fpp

Txalaparta est une émission du CSPB diffusée sur Fréquence Paris Plurielle, 106.3 FM, les seconds et quatrièmes samedis du mois de 18 h à 19 h 30.

Au programme de cette émission, après les dernières nouvelles sur la situation des prisonnier.e.s politiques basques :

BAKE BIDEA 4 DEC

Juan était présent à l’assemblée de Bake Bidea et des Artisans de la Paix du 4 décembre qui a lancé l’appel pour de nouvelles mobilisations en faveur des droits des prisonnier.e.s politiques basques, et en particulier pour la libération de Ion Parot, Jakes Esnal et Unai Parot qui ont passé 31 ans en prison. Le prochain rendez-vous est donné le 8 janvier pour une manifestation à Bayonne, simultanément à celle qui aura lieu à Bilbo.

La déclaration présentée à la presse à l’issue de cette assemblée est diffusée dans cette émission.

10 ans après la Conférence internationale d’Aite qui a proposé une feuille de route en faveur du processus de paix au Pays basque, où en sommes-nous ? Anaiz Aguirre Olhagarray, journaliste à  Mediabask a réalisé un reportage auprès de témoins de cette Conférence, elle s’exprime sur ce sujet, sur le chemin parcouru et sur celui qui reste à accomplir.

Oier Oa, après avoir accompli la peine à laquelle l’avait condamné la justice française vivait et travaillait près de Bayonne avec sa famille depuis plusieurs années. Fin 2020, il a été expulsé en application d’une interdiction définitive du territoire français. L’appel qu’il a fait de cette décision vient d’être refusé.

Au 18ème siècle des femmes menaient la révolte contre les injustices au Pays basque. Ximun Larre nous raconte leur histoire souvent oubliée par les historiens.

Si vous avez manqué l’émission en direct, vous pouvez l’écouter avec le lien ci-dessous :




LE TEMPS PRESSE !

4122021

Bake Bidea 20211204

Une année de plus pour Jon et Unai Parot et Jakes Esnal, incarcérés depuis plus de 31 ans .

C’est en trop pour Bake Bidea, qui annonce le 4 décembre son engagement dans une nouvelle phase de mobilisation par « des actions plus fortes et déterminées », face à « l’inertie du gouvernement français et à l’acrimonie réitérée du parquet national antiterroriste ».

Anaiz Funosas et Jean-Daniel Elichiry, les deux Artisans de la Paix qui ont pris la parole à l’issue d’une réunion de travail sur la manifestation prévue le 8 janvier prochain, soulignent que ce nouvel appel intervient quelques semaines après la célébration du dixième anniversaire de la Conférence internationale d’Aiete. Pour le mouvement civil en faveur d’un processus de paix au Pays Basque, « c’est une année de plus où le pouvoir politique et le pouvoir judiciaire français n’ont apporté aucune preuve d’un changement profond d’attitude ».

Si les Artisans de la Paix saluent « de nouveaux mouvements observés à Madrid », ainsi que les rapprochements des prisonniers et l’évolution des « grades » qui leur sont attribués par l’administration pénitentiaire espagnole, les évolutions majeures réalisées au Pays Basque – engagement des élus, de la société civile, des victimes de tous bords et du collectif des prisonniers politiques basques -, il n’en reste pas moins qu’à leur yeux «  aucune mesure significative n’a été prise en faveur de la résolution globale des problèmes auxquels sont confrontés les prisonniers et les réfugiés ». Ils déplorent ne toujours pas voir « la moindre volonté de recherche de solutions relatives aux prisonniers, en particulier dans le cas de Jon Parot et de Jakes Esnal, âgés aujourd’hui de plus de 70 ans »

Le 8 janvier la mobilisation de Bake Bidea partira à 15 heures de trois points différents dans Bayonne, Lauga, la gare et la place des Basques.

mediabask




[PODCAST] Txalaparta du 24 novembre

3122021

juan fpp

Txalaparta est une émission du CSPB diffusée sur Fréquence Paris Plurielle, 106.3 FM, les seconds et quatrièmes samedis du mois de 18 h à 19 h 30.

La situation des enfants de prisonnier.e.s ne doit pas être oubliée. La petite Izadi qui partage la cellule de sa mère emprisonnée dans l’État espagnol aura trois ans en janvier et devrait donc en être séparée, alors que son père est également détenu.  De nombreuses personnes sont mobilisées pour que ce lien familial ne soit pas rompu.

BEALe 14 novembre Béa, militante d’ETXERAT, l’ l’association des familles et proches des prisonnier.e.s politiques basques est venue à Paris rencontrer les militants du CSPB pour décrire ce que vivent les prisonnier.e.s et leurs familles, et échanger sur la situation générale au Pays basque. Nous avons enregistré cette discussion dont l’essentiel est diffusé au cours de cette émission.

Si vous avez manqué l’émission en direct, vous pouvez l’écouter avec le lien ci-dessous :

 




[PODCAST] Txalaparta du samedi 13 novembre 2021

13112021

juan fpp

Txalaparta est une émission du CSPB diffusée sur Fréquence Paris Plurielle, 106.3 FM, les seconds et quatrièmes samedis du mois de 18 h à 19 h 30.

Dix ans après la Conférence internationale d’Aite et la fin de la lutte armée de l’ETA, 197 militantes et militants indépendantistes basques sont toujours incarcéré.e.s dans les prisons espagnoles et françaises.

ETXERAT 16 VICTIMES ROUTE DISPERSION Les trop nombreuses victimes du conflit ne sont pas toutes reconnues. Si ETA et la gauche abertzale ont assumé leurs responsabilités, il n’en est pas de même pour le gouvernement espagnol qui a commandité ou couvert des tortures et des assassinats de militant.e.s basques en Espagne et en France. Le gouvernement espagnol refuse de lever le secret sur les années de la guerre sale pour tenter d’échapper à la révélation de la responsabilité de l’État espagnol sur les crimes commis pendant cette période. Les 16 proches de prisonnier.e.s morts sur les routes des prisons se voient refuser le statut de victime de la politique de dispersion. La France garde le silence sur les complicités de certains de ses fonctionnaires.

OIER MANIF LARESORRE

Oier Oa, originaire de Donostia, avait été condamné en 2012 à quatre ans de prison ferme par le tribunal correctionnel de Paris pour détention de faux documents et appartenance à ETA. En 2015, après avoir effectué trois ans de détention, et alors qu’il aurait pu retrouver sa liberté et sa famille à Larressore, une interdiction de territoire français lui a été signifiée avant sa remise aux autorités espagnoles qui l’ont ensuite immédiatement libéré sans charge. Il est ensuite revenu vivre à Larressore près de Bayonne où réside sa famille.

Le 25 novembre 2020, il a été  interpellé lors d’un contrôle routier sur son trajet entre Larressore et son lieu de travail à Bayonne et a dû quitter le Pays Basque nord. Oier Oa a fait appel de cette interdiction de territoire, et la population, les élus et les élèves du Lycée où il travaille le soutiennent pour qu’il puisse rentrer chez lui, avec sa compagne et ses trois enfants.

OIER ELM 7 NOV 21Le 7 novembre dernier, à la veille de l’audience du Tribunal correctionnel de Paris qui devait statuer sur cette demande, nous avons rencontré Oier Oa et sa compagne à l’Espace Louise Michel. Nous diffusons cet entretien au cours de l’émission, ainsi que le reportage réalisé en 2015 à sa sortie de prison, lorsqu’il était encore assigné à résidence en région parisienne.

Si vous avez manqué l’émission en direct, vous pouvez l’écouter avec le lien ci-dessous :




[PODCAST] Txalaparta du samedi 9 octobre

10102021

juan fpp

Txalaparta est une émission du CSPB diffusée sur Fréquence Paris Plurielle, 106.3 FM, les seconds et quatrièmes samedis du mois de 18 h à 19 h 30.

Au programme de l’émission du 9 octobre, après la chronique habituelle sur la situation des  prisonnières et des prisonniers politiques basques :

KALERA INFO POUR BLOG

Le 22 septembre dernier, l’Audience nationale espagnole a décrété la fermeture de Kalera Info et de son site internet, publiés par le parti de gauche abertzale Sortu,  sur la base de rapports de la Garde civile, pour crime présumé « d’apologie du terrorisme ». Ce n’est pas la première fois que les tribunaux espagnols s’en prennent à Sortu pour le travail réalisé en faveur des droits des prisonnier.e.s et exilé.e.s politiques basques.

Nous avons rencontré Jokin Etcheverria, militant de Sortu en charge du secteur des prisons, pour qu’il s’exprime sur cette décision de fermeture, Txalaparta de ce samedi diffuse cet entretien.

Lurzandia Okupazioa Arbonne POUR LE BLOG

Depuis plus de 100 jours le domaine agricole d’Arbonne est occupé par les paysans de Lurzandia et d’ELB pour empêcher sa vente (à 3,15 millions d’euros !) à une riche parisienne qui n’avait aucunement l’intention d’en conserver sa vocation agricole.

Partout des actions sont menées pour lutter contre la spéculation immobilière qui prive la population locale, en particulier les jeunes et les plus démunis, d’accéder à un logement ou de pouvoir exercer un travail agricole.

PEIO ETCHEVERRY AINCHART POUR LE BLOG

Nous diffusons l’entretien de Juan avec Peio Etcheverry-Ainchart, membre d’EH Bai et élu d’opposition à Saint-Jean-de-Luz, spécialiste de la question du logement, qui détaille la situation sur ce sujet au Pays Basque et les propositions pour que la population locale puisse vivre et travailler au pays.

Si vous avez manqué l’émission en direct, vous pouvez l’écouter avec le lien ci-dessous :




[PODCAST] Txalaparta du samedi 25 septembre

10102021

juan fpp

Txalaparta est une émission du CSPB diffusée sur Fréquence Paris Plurielle, 106.3 FM, les seconds et quatrièmes samedis du mois de 18 h à 19 h 30.

Au programme de l’émission du 25 septembre, après la chronique habituelle sur la situation des prisonnières et des prisonniers politiques basques :

josu proces avec eh bai eh bildu

Le 13 septembre, pour l’audience à laquelle il était convoqué à la Cour d’appel de Paris, Josu Urrutikoetxea avait le soutien de Maddalen Iriarte d’EH Bildu (du Pays Basque sud) et de Jokin Etcheverria d’EH Bai (du Pays Basque nord).

Ce dossier, pour lequel un mandat d’arrêt avait été émis contre Josu Urrutikoetxea en 2009, repart à la case de l’instruction. En effet même la procureure a dû admettre qu’on ne savait pas pourquoi il était jugé. Le premier septembre dernier, Josu Urrutikoetxea avait été relaxé dans un autre dossier dans lequel le parquet avait requis 5 ans d’emprisonnement.

Txalaparta diffuse dans cette émission, une intervention de Josu Urrutikoetxea avant l’audience ainsi que les déclarations de Maddalen Iriarte (EH Bildu) et de Josu Etcheverria (EH Bai).

gaztexte

« Herri bat, gaztexe bat », un gaztetxe pour chaque ville. Les gaztetxe , institution de la jeunesse basque partisane de l’auto gestion n’ont pas de limite géographique au Pays Basque, pas plus que la répression dont ils ont fait récemment l’objet. Ce mois-ci à Hasparren et à Iruñea (Pampelune) les jeunes sont en résistance pour la défense de leur gaztetxe.

Si vous avez manqué l’émission en direct, vous pouvez l’écouter avec le lien ci-dessous :




[PODCAST] Txalaparta du 11 septembre

10102021

juan fpp

Txalaparta est une émission du CSPB diffusée sur Fréquence Paris Plurielle, 106.3 FM, les seconds et quatrièmes samedis du mois de 18 h à 19 h 30.

UNAI ROMANO

Ce 6 septembre marque le 20e anniversaire de la détention, de la détention au secret et des tortures subies par Unai Romano. Au cours de ces deux décennies, il est est devenu le visage vivant de la torture, en raison de l’image publique de son visage défiguré. Les réseaux se chargent aujourd’hui de rappeler qu’il ne s’agit pas d’un cas isolé.

UNAI ROMANO EN 2002

Unai Romano a mis beaucoup de temps avant de pouvoir raconter ce qu’il a subi. Après la chronique sur la situation des prisonnier.e.s politiques basques, Txalaparta de ce samedi diffuse son récit enregistré en février 2020, traduit en français par Juan, puis de la voix d’Unai en Euskara.

Si vous avez manqué l’émission en direct, vous pouvez l’écouter avec le lien ci-dessous :







Jeunesse et Développement |
RELATOS DE EDGAR |
Politique buzz en Eure-et-Loir |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Luisant Pour Tous
| Collectif antilibéral de Ch...
| Blog de Michel Issindou